French friday: la joie de l’évangile.

nat14

J’invite chaque chrétien en quelque lieu et situation où il se trouve, à renouveler aujourd’hui même, sa rencontre personnelle avec Jésus Christ ou, au moins, à prendre la décision de se laisser rencontrer par lui, de le chercher chaque jour sans cesse. Romains 8: 16 ” L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

Il n’ ya pas de motif pour lequel quelqu’un puisse penser que cette invitation n’est pas pour lui, parce que “ personne n’est exclu de la joie que nous apporte le Seigneur. ” Celui qui risque, le Seigneur ne le deçoit pas, et quand quelqu’un fait un petit pas vers Jésus, il découvre que celui-ci attendait déjà sa venue à bras ouverts. Matthieu 12: 20 ” Il ne cassera pas le roseau abîmé et n’éteindra pas la mèche qui fume encore, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice. “

nat1

C’est le moment pour dire à Jésus Christ: “Seigneur, je me suis laissé tromper, de mille manières, j’ai fui ton amour. Cependant, je suis ici une fois encore pour renouveller mon alliance avec toi. J’ai besoin de toi. Rachète-moi de nouveau Seigneur, accepte moi encore une fois entre tes bras rédempteurs. ” Psaumes 32: 5 ” Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché ma faute. J’ai dit ” J’avouerai mes transgressions à l’Eternel, et tu as pardonné mon péché. “

Cela nous fait tant de bien de revenir à lui quand nous nous sommes perdus. J’insiste encore une fois: Dieu ne se fatigue jamais de pardonner. C’est nous qui nous fatiguons de demander sa miséricorde. Celui qui nous a invités à pardonner ” soixante-dix fois sept fois “Matthieu 18: 22. Nous donne l’exemple: il pardonne soixante-dix fois sept fois. Il revient nous charger sur ses épaules une fois après l’autre. Personne ne pourra nous enlever la dignité que nous confère cet amour infini et inébranlable ( miséricorde ). Il nous permet de relever la tête et de recommencer, avec une tendresse qui ne nous déçoit jamais et qui peut toujours nous rendre la joie.

large_the-pleasure-of-god-in-obedience-sfl4f8cr

2 Thessaloniciens 2: 16 ” Que notre Seigneur Jésus Christ, lui même et Dieu notre père qui nous a aimés et qui nous a donné par sa grâce, une consolation éternelle et une bonne espérance. ” Ne fuyons pas la résurrection de Jésus, ne nous donnons jamais pour vaincus, advienne que pourra, rien ne peut davantage que sa vie qui nous pousse en avant!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s